Merci de votre éventuelle participation !

 

À l’occasion de sa venue à PARIS pour la « Gleek Convention », vous avez été très nombreux à rencontrer Darren à la Convention et, à son concert acoustique ce week-end du 21 et 22 mars.

Beaucoup n’ont pas pu se rendre (comme moi) à la Convention et au Concert… Cependant, afin de savoir ce que ça fait de rencontrer Darren, je vous propose de découvrir avec moi, quelques messages des fans qui sont partis à ces deux lieux et ont eu cette chance, de découvrir Darren pour de vrai.

Voici donc quelques témoignages que des fans m’ont transmit.

Louise,

C’était tout simplement génial ! Il y avait une vidéo d’ouverture qui était super (elle est sur youtube) et après les acteurs sont arrivés sur la chanson ‘Happy’ et ils dansaient et c’était génial ! Ils sont allés faire des autographes et en attendant on a fait des Blind test (j’étais super nulle), ensuite Darren et Mark sont venus sur scène pour des Q&A, et franchement ils sont super gentils et Darren a demandé qui ne venait pas à son concert, puisqu’on était beaucoup il a ajouté 40 places ! L’après midi il y a eu Jacob et Becca qui sont venus pour les Q&A et on voyait bien qu’ils s’entendent vraiment bien tous les deux. Je suis partie assez tôt donc je n’ai pas pu voir Jenna et Kevin et je ne suis pas allée au concert de Darren…
Le lendemain j’ai pu voir Jenna et Kevin pour les autographes (j’étais dans les dernières et Kevin n’avait plus d’autographes à faire donc il est venu nous parler et il nous a fait un câlin !!) Jenna était vraiment gentille et nous mettait très à l’aise. Pendant les autographes on a fait un Karaoké géant, Mark, pendant les Q&A nous a dit qu’ils nous avaient entendu chanté ‘Don’t stop Believing’ et on l’a refait pour lui (allez voir son instagram). J’ai pu avoir un photoshoot avec Darren, et là, je fonds, il est tellement petit et mignon et gentil et… *Bave* Il est parfait. (Et je suis impressionnée parce qu’il parle pas mal français). Après ça il a fait un Q&A avec Kevin, ils ont dansé la Macarena et ils ont chanté un peu (je ne ma rappelle plus du tout du nom de la chanson). Après il y a eu comme un ‘mini flashmob’ et ils ont mis la chanson ‘Happy’ et ils sont partis et on a tous pleuré et voilà, je ne m’en remet toujours pas et je n’arrive pas à me rendre compte que j’ai fait un câlin à Kevin et surtout à Darren (qui m’a appelé ‘sweetie) :3.

Envoyez-nous les vôtres à : fanclubjdf@gmail.com

 

 

 

Journaliste : J’ai besoin de savoir, qu’avez-vous volé sur le plateau de la série qui vous servira de souvenir ?

Darren : J’ai définitivement pris un truc sur lequel j’avais des vues depuis longtemps. C’était dans le bureau du Principal Figgins/Sue. Il y a ce canapé en cuir vert, où j’allais tout le temps dormir, trainer, faire la sieste, me mettre en retrait, beaucoup de bons moments. C’est là où tous les gars se retrouvaient, moi, Mark, Cory, Chord. On trainait tous dessus. Beaucoup de bons moments sur ce canapé.

Lea : Tout le monde nous demande ça. Nous n’avons rien volé. Nous avons eu la permission. Nous avons écrit des emails, nous avons écrit tout ce que nous avons voulu. J’ai pris mes guêtres que je garderais pour le reste de ma vie.

Amber : une partie de la garde-robe de Mercedes. Quelques pièces maitresses, comme le T shirt que nous portions dans ‘Don’t stop believing’. Des choses marquantes. C’est ce que j’ai ramené chez moi.

Mark : J’ai pris la plaque de Cory. J’avais un œil dessus depuis un bon moment. La plaque de Cory, j’ai l’ai mise au-dessus de mon piano dans mon salon. C’est le bon lieu pour elle.

Heather : j’ai pris une photo qui se trouvait dans la chambre de Brittany. C’était une location, donc ils l’ont fait refaire pour moi et me l’ont envoyée à la maison.

Jane : J’ai fais un email pour avoir 3 survêtements, mon email a été accepté et je dois aller le chercher.

Chord : mon short doré dans l’épisode ‘Rocky Horror’. J’ai été dans la garde-robe et je l’ai pris. Je devais le ramener à la maison et l’encadrer car c‘était un moment tellement important. C’était ce moment où devant toute l’équipe je me suis promené à moitié nu. C’est quelque chose que je devais effectivement garder.

Dot : j’ai l’énorme bague de championnat avec un saphir. C’était écrit Beiste d’un coté à l’intérieur ‘Shannon Beiste’. C’était mon objet préféré depuis le 1er jour. Et mes protèges mollets.

Darren : Et bien sûr, mon blaser de Warbler. Ils en ont fait différentes copies, j’ai été très spécifique et j’ai demandé à avoir celui que je portais dans le 1er épisode, mon 1er jour pour ‘Teenage Dream’.

© Traduction JDF de Fatima.

Découvrez ci-dessous, la traduction du dernier Sneak Peek de la série Glee.

 

Darren : Qu’est-ce que Glee signifie pour moi ? Eh bien maintenant cela veut dire beaucoup de choses, grâce à cette série. Mon dieu, ça veut dire… Je ne peux pas… Ça veut dire, purée ! C’est une question difficile… Cela signifie une aventure de folie. Cela signifie de la joie et de la célébration pures. Des pensées et un soutien positifs. Il y a tellement de choses auxquelles je pourrais penser. Quand tu as un mot comme « Glee » autant associé à ta vie, tu ne peux plus l’utiliser nonchalamment comme si tu utilisais du vocabulaire normal (NB : Glee signifie littéralement la joie en français). Donc l’autre jour j’ai dit « Oh c’est vraiment joyeux ! (gleeful en anglais) » et quelqu’un m’a fait « AH ! N’EST CE PAS ? » et j’étais genre « non je veux vraiment dire le mot joyeux, ce n’est pas juste une série dans laquelle je joue. »
Fin de la conversation

© Traduction de Pauline.

 

 

Interviewer : Vous avez chanté « Defying Gravity ». Vous êtes tous les deux fans de « Wicked », ça devait être sympa, non ?

Lea Michele : Absolument. Un de mes moments que j’ai préféré avec « Glee » a été de chanter « For Good », au théâtre dans lequel se jouait la pièce, à New York. Donc ce flashback quand je chante « Popular » était vraiment spécial.

Chris Colfer : Oh oui, c’était bien.

Interviewer : Vous avez fini il y a presque un mois…

Darren Criss : Wow !

Jane Lynch : Deux semaines.

Darren Criss : Ah, j’ai eu peur.

Interviewer : Ça vous manque ?

Impossible pour nous, équipe de lire sur ses lèvres… On ne sait donc pas la réponse, on se doute que c’est évidemment oui!

 

Interviewer :Pour Chris et Darren, Kurt & Blaine sont devenu plus qu’un couple, ils sont devenus un vrai moment de la pop culture, je pense, pour les personnages gays à la télévision. Et, qu’est ce que ça a été pour vous, les fans ont du vouloir vous en parler de tout ça..

Chris: Je vais te laisser répondre à celle là

Darren: nous avons été très chanceux d’être impliqué dans ce genre de relation très appréciée des fans. Je veux dire, dans les séries télé en général, en terme de relation, le fait qu’elle soit appréciée du public est le premier pas pour qu’elle soit vraiment sympa à créer, et le bonus ici a été la résonance de cette relation d’un point de vue politique. Je pense que c’est bien plus grand que simplement Chris et moi, je pense que ça a davantage à voir avec ce que recherche le public actuel, et le fait que beaucoup de gens gravitent autour de cette relation et l’ait pris à cœur, veut moins en dire sur nous et les scénaristes, et davantage sur monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, où les gens sont tellement impliqués, et donc c’est vraiment nous qui avons de la chance d’avoir pu joué de tels personnages et d’avoir pu porté ce drapeau..

Chris: Et il y a eu d’autres couples homosexuels, de jeunes couples homosexuels à la télévision avant, mais la chose la plus stupéfiante ici est la réponse que cette relation a reçu. Il n’y a jamais eu de réponses, à ma connaissance en tout cas, telles que celle pour ce couple.

Darren: Et aussi, comme Jane a dit, ce qui est particulier, c’est que la série a été une des premières popularisée avec les réseaux sociaux ce qui n’a fait qu’amplifier la réponse qu’elle a reçu. Mais je pense que c’est une des premières relations à laquelle je peux penser -avec les autres relations de la série-qui a été vraiment répandue via cette sorte d’énergie folle et géniale des réseaux sociaux; donc pour le meilleur et pour le pire, quelques fois c’est fou, c’était dingue de voir à quel point ces gens étaient attirés par cette relation de façon assez bizarre.

Jane: Beaucoup d’entre eux sont des filles de quatorze ans , qui sont tellement investies là dedans…

Chris: C’était du porno pour ces filles!

Darren: il y a une vidéo, en fait, de ça… Quelque soit la raison pour laquelle ces gens s’identifiaient à cette relation, qu’ils soient garçons, filles, gays, hétéro, ça restait quelque chose autour de laquelle ils gravitaient. Donc à chaque fois que ça devenait fou, c’est parce que ça venait d’une belle et innocente intention.

Interviewer: Ce qui était vraiment hilarant aussi a été d’apprendre que Sue est aussi obsédée par Klaine. Ça vous a surprise?

Jane: Oui, ça m’a vraiment surprise… Je me suis demandée ce qui leur était passé par la tête, encore! mais c’était vraiment marrant, et j’ai adoré cet espèce de musée qu’elle avait dans l’épisode « The Hurt Locker » consacré à leur amour.

Darren: Je pense qu’ils sont juste allés sur Twitter et ont ensuite écrit les répliques de Jane.

 

Darren : On a beaucoup d’auteurs talentueux dans l’équipe, Mark et Chord sont excellents!

Interviewer: Darren tu as écrit une chanson pour l’épisode de cette semaine et celui de la semaine prochaine.

Darren : J’étais très chanceux (…) je me suis presque senti coupable parce que je leur ai parlé de mon idée, et j’étais pas très sur et en mode « si vous aimez pas c’est pas grave, ça me dérangera pas, y’aura pas de souci. » La chose importante était d’écrire cette chanson pour Lea parce que ce serait un privilège pour n’importe quel auteur-compositeur que Lea chante sa chanson…

Lea: Awww.

Darren : Alors, même si ce n’était pas pour ma propre fierté et que la chanson n’avait pas été dans la série, écrire pour Lea était un exercice sympa. Alors oui, on peut dire que j’ai écrit une lettre d’amour à toute la série. Tout ça c’était pour … (les gens applaudissent) Si vous l’avez pas encore entendue je suis pas sûr que vous allez aimer. Mais oui, j’ai essayé, c’était difficile parce que j’ai essayé de résumer ce que je ressentais pour la série, ce que je pensais que les personnages ressentiraient pour la série, ce que les acteurs eux-mêmes ressentiraient dans la vraie vie pour la série. Et le plus important, je l’ai écrite pour toutes les personnes qui sont ici, pour les gens qui l’ont vécu pendant tout ce temps. Le titre de la chanson est « This Time » et c’est un peu un jeu de mot sur, vous savez, Rachel Berry embarque pour un nouveau chapitre de sa vie et comment « This Time » (cette fois) elle va être forte et continuer ce qu’elle a accompli et faire que ce sera ce qui la poussera plus loin. Mais c’est aussi le double sens de « This Time » / Ce temps qu’on a eu ensemble. Ca a été tellement exceptionnel et ça vivra pour toujours. J’ai vraiment fait de mon mieux. Et que Lea Michele le chante était l’un des moments les plus précieux de ma carrière jusqu’à maintenant.

Lea:  Je veux juste dire. Ryan me demandait ce que je voulais qui soit le dernier solo de Rachel. Et je retournais ça dans tous les sens et Darren m’avait dit qu’il voulait vraiment écrire une chanson pour Rachel, qu’il voulait vraiment que ça soit dans le dernier épisode et il me demandait à propos de quoi je voulais que ça soit et en plus de ça j’essayais de réfléchir à ce qu’il y avait dans le monde de la chanson mais je ne trouvais rien. Et Darren a écrit cette chanson, et il était « Je l’ai écrite, il faut que tu l’écoutes » et moi j’étais « Je pense vraiment que ça va me rendre trop triste si je l’écoute maintenant. » Mais finalement une fois la chanson finalisée pour la série je l’ai écoutée et c’était la dernière chanson que j’ai chantée pour glee, c’était la dernière chanson que j’ai enregistrée en studio et il n’y aurait vraiment aucune autre chanson qui aurait vraiment parfaitement résumé toute la série. Darren m’a vraiment fait le plus beau cadeau car lors du dernier jour, pouvoir la chanter. J’étais là ce dernier jour et c’était le jour où je suis tombée à genoux en pleurs.

Darren: Je me suis senti horrible. J’étais en mode : « Oh mon Dieu! ».

Lea : J’ai carrément du appeler ma mère pour lui dire de venir me chercher parce que j’étais tellement… Mais c’était le jour le plus exceptionnel et c’était vraiment un privilège car j’ai pu tout dire à tout le monde ici, et tout ceux qui regardent la série et tous ceux qui étaient là le dernier jour, ce que je voulais dire sans arriver à trouver les mots et il les a écrits et c’était tellement exceptionnel et parfait et je pleurais tellement j’ai couru vers la sortie de l’auditorium et Darren est venu me voir me disant « Je vais pas te regarder tout de suite. Mais merci, merci. » On a du parler ensemble que quelques jours plus tard.
Darren :  J’étais en mode : « Je vais juste te laisser faire ton truc sans t’embêter » et c’était magnifique.

Lea :  C’est tellement exceptionnel. C’est le souvenir le plus merveilleux, vraiment. Je pense que vous allez adorer.

 Journaliste :Quels souvenirs vous avez de votre premier jour sur le tournage ?

Darren : Oh, eh bien, j’ai une histoire bien sympa. Lors de mon premier jour de tournage je n’avais pas rencontré Chris Colfer, on ne se connaissait pas, mais on était tous les deux vaguement au courant qu’on allait peut-être être impliqué dans une idylle amoureuse. Mais je ne le connaissais pas, je ne connaissais pas vraiment la série non plus ! J’étais au courant de sa popularité, mais je n’avais pas regardé entièrement la première saison, j’étais..je ne savais rien ! Donc je voulais vraiment aller déjeuner avec lui ou un truc du genre pour qu’il puisse me parler de son personnage et que je puisse en apprendre plus ! Si on devait faire ça, je devais m’éduquer. Cette soirée là j’avais des tickets pour aller voir Sutton Foster [à Lea : Oui je l'ai pris!]… donc euh, oui j’ai pris un canapé. Pas tout seul, c’était très lourd. Donc cette nuit là j’allais voir Sutton Foster et mon pote s’est désisté.. donc me voilà, rencontrant Chris Colfer pour la première fois et je me suis dit « C’est risqué de te demander ça mec, je sais qu’on ne se connait pas mais je vais à ce concert…je sens qu’après la diffusion de cet épisode on ne pourra plus beaucoup traîner ensemble, genre en public, peut-être que ce serait bizarre. Donc euh tu veux venir ? » Et il a gentiment accepté de venir avec moi ! On a dîné, je lui ai posé des questions sur la série. Et c’était mon premier jour de tournage ! On venait de se rencontrer et c’était probablement la dernière fois qu’on a fait un truc comme ça !

 

 Darren : Je pense que comme toute expérience qui change idéalement une vie, du moins pour moi, les moment les plus importants et joyeux surpassent les moments tristes ou difficiles. Au final Glee a été une expérience incroyablement positive pour nous tous, pour moi, pour tous ces fans…Il n’y a pas mieux. On fait partie de quelque chose de beaucoup plus grand que nous et c’était un privilège d’y avoir pris part. (2min38-3min05)

Darren : J’ai pris du mobilier, des trophées, pleins de trucs bizarres pour chez moi. Mais la chose la plus importe que j’ai prise est ma veste des Warblers. Personne n’allait la prendre si ce n’est moi. (3min23-3min34)

 

© Traduction JDF d’Anne Laure, Aurelie, Morgane et Pauline



Glee Cast – Daydream Believer (Glee Cast Version)

Darren et une partie du Glee Cast s’est rendu le 13 mars dernier au Paley Center pour la fin de la série Glee.

Découvrez les images de Darren au Paley Center en cliquant sur l’image ci-dessous.

Traduction du Paley Center : x

 

 

 

 

Découvrez la traduction du Ellen DeGeneres show avec Darren ci-dessous !

 

 


Traduction 1ère vidéo :
 

Ellen DeGeneres : Puisque vous êtes là, on s’est dit que ce serait sympa de jouer à notre nouveau jeu favori, nommé « Cards Against Humanity ». Voilà comment ça marche . Je choisis la catégorie et vous mettez une de vos cartes qui complète le mieux la phrase. Si je choisis votre carte, vous avez le point et la personne avec le plus de points gagne… rien du tout mais vous aurez gagné quand même. Il n’y a aucun cadeau. Voyons voir la première phrase : « Je m’en sors avec l’aide de… ».

Ensuite vous les posez là-dessus. Et vous pouvez les mélanger, comme ça je ne saurai pas à qui elles sont.

Je m’en sors avec l’aide de…: « Ma vie sexuelle » (Chris). « Bill Nye le scientifique » (Chord). « L’équipe de gymnastique chinoise » (Darren). « Batman ! » (Jenna). « Un décolleté latéral distingué » (Lea)… C’est difficile. Je choisis « Bill Nye le scientifique ».

C’est dur de dire qui a mis quoi, je voulais deviner mais bon. La suivante est : « J’ai 99 problèmes mais _________ n’en est pas un. »

J’ai 99 problèmes mais : « Un minuscule cheval n’en est pas un » (Chris). Je crois que j’ai déjà trouvé le gagnant. « La Juge Judy n’en est pas un » (Lea). « Les boules » (Chord). « Des chants tyroliens inappropriés » (Jenna). « Sa Majesté, la Reine Elizabeth II » (Darren). Les boules gagnent. Même si j’ai beaucoup aimé le minuscule cheval.

Lea : Qui l’a mis ?

Chris : C’était le mien !

Ellen  : Voyons la suivante : « Quel est mon pouvoir secret ? »

Quel est mon pouvoir secret ? : « Des cuisses puissantes » (Darren). C’est toujours bien. « Voir mamie toute nue » (Chris). « Feindre l’intérêt » (Lea). « Lécher des choses pour se les approprier » (Jenna). « Attendre jusqu’au mariage » (Chord)… Je choisis « Feindre l’intérêt » !

Lea : Oui, j’ai 1 point !

Chris : Bien joué, Lea !

Ellen DeGeneres : Ils étaient tous bons. La suivante : « Que me cachent mes parents ? ».

Lea : Oh, tu crois que c’est la position qui te donnera la bonne réponse, c’est ça ton truc ?

Chord : Non, je veux juste la meilleure place.

Ellen DeGeneres : Que me cachent mes parents ? : « Le laitier » (Chord). « Les femmes dans les pubs pour les yaourts » (Chris). « Les amish » (Darren). « Des enfants tenus en laisse » (Jenna). « La complète nudité frontale » (Lea). Le gagnant est la nudité frontale !

Lea : Oui ! J’assure ! Je t’aurai, Chord !

Ellen DeGeneres : C’est comme ça qu’on joue !

Traduction 2ème vidéo :
Ellen DeGeneres : Vous avez fini, c’est ça ? Quand avez-vous tourné le dernier épisode ?

Tous : Il y a deux semaines.

Ellen : Vous vous êtes revus depuis ?

Lea : J’ai vu Jenna hier.

Chord : J’ai vu Chris et Darren.

Ellen : Vous faites la promo de Glee, mais ensuite vous ne vous verrez plus, et ça va être dur, non ?

Lea : On a fait du yoga ensemble, hier.

Jenna : Oui, on s’est rencontrées par hasard.

Ellen : Bon vous pouvez peut-être faire ça, alors. Comment était le dernier jour ? C’était triste ? C’était sûrement triste.

Darren : C’était très cathartique. Tout le monde disait : « Tu vas pleurer ? ». Bien sûr qu’on va pleurer ! Il y avait des moments où je n’avait pas envie de pleurer, mais tout le monde pleurait donc j’avais l’impression d’être un connard. Alors je faisais pareil, « Oh mon Dieu, ça fait tellement de bien ! ». De se laisser aller à pleurer, c’était bien.

Lea : Jenna et moi, on pleure tout le temps.

Chord : Oui, elle étaient tout le temps en larmes.

Lea : Chris et Chord ne pleurent jamais donc quand on les voit pleurer, alors… Et Darren ne pleure pas non plus.

Chord : Je n’ai pas pleuré jusqu’à… En fait, c’est Matt qui l’a déclenché, c’était la dernière scène.

Darren : On regardait Matt Morisson qui chantait pour nous. On était dans notre propre monde, en train de vivre ce moment. Ils ont enlevé Matt de cette scène et il y avait toute l’équipe qui était là à nous regarder. Oh allez quoi !

Jenna : C’est comme si on mettait chaque membre de votre famille et tous vos amis, que vous aimez, vous devez leur dire au revoir, et ils sont tous en face de vous.

Lea : On a tellement pleuré qu’ils ont été obligés de couper.

Darren : A la fin, Chord, tu as craqué.

Chord : J’étais pris d’un fou rire. On a presque 30 ans, en train de jouer des lycéens et en pleurs à cause d’une chanson de Paul Simon.

Chris : Parle pour toi !

Chord : Ces deux émotions sont très proches l’une de l’autre.

Ellen : Donc, ils voulaient vous faire pleurer mais vous pleuriez trop.

Jenna : C’était pas beau à voir.

Lea : Jenna et moi, quand on pleure, c’est bruyant, nos cordes vocales sont…

Chris : Je n’entends toujours rien de cette oreille à cause de vous.

Lea : Désolée.

Ellen : On a l’impression que vous êtes tous là depuis le début mais en fait qui…

Darren : Ils font partie du groupe d’origine.

Lea : Moi, Jenna et Chris.

Chris : Et vous nous avez rejoint un peu après.

Darren : Oui, peu de temps après. Mais on a vécu tellement de choses ensemble que tout se mélange, peu importe à quel moment on arrive ou à quel moment on part.

Ellen : J’ai hâte de voir ce qui va se passer. Je suppose, c’est difficile, mais il y aura un hommage à Cory Monteith, n’est-ce pas ?

Chord : Dans le dernier épisode, après avoir fini, il nous a fallu prendre un moment…

Chris : Il était là. On pouvait le sentir. Il était là.

Ellen : J’en suis sûre. Avez-vous volé des objets que vous vouliez garder ?

Darren : Absolument.

Ellen : Qu’avez-vous pris ?

Chris : Jane Lynch.

Lea : Je me baladais sur le plateau et je voyais les gens partir avec des trucs sous le bras.

Jenna : Je n’avais pas envie de prendre quoi que ce soit, mais je marchais devant la salle du Glee club et j’ai vu quelque chose. J’ai pensé : « Je devrais prendre ça pour que personne ne le voit plus jamais ».

Lea : Cette photo où tu es habillée en Jan dans Grease.

Jenna : Mon double menton est à son comble. C’est juste mauvais.

Lea : Le voilà !

Jenna : Si vous passez une mauvaise journée, vous pouvez toujours regarder cette photo.

Lea : C’est ce qu’on faisait. Il y a eu beaucoup de jours où on l’a regardée. Tu as bien fait de la prendre.

Jenna : Elle est chez moi maintenant.

Lea : C’est pour ça que tu fais du yoga tous les jours.

Jenna : C’est mon inspiration.

Darren : Ils ont été très sympas de nous laisser prendre des trucs. J’ai pris le canapé de Figgins.

Lea : Tu as pris ce canapé ?

Jenna : Il dormait là-dessus.

Darren : Oui, tous les jours, et maintenant j’ai un nouveau canapé chez moi.

Chord : J’ai volé le short doré que j’avais porté pour Rocky Horror.

Darren : J’ai pris ma veste des Warblers.

Lea : J’ai pris beaucoup de vêtements aussi. Ah voilà le short !

Ellen : Qui n’en voudrait pas ?
 

©Traduction d’Anne Laure.

 

Salut tout le monde c’est Darren Criss qui vous vient tout droit d’Hollywood Los Angeles en Californie. Nous sommes devant un immeuble que je ne peux pas citer pour des raisons légales, mais c’est un de mes endroits favoris au niveau de l’histoire de la musique.

Fait intéressant à propos que cet immeuble que je ne peux pas citer légalement : tout en haut il y a une sphère avec une lumière qui clignote dessus. Et peu importe où vous vous trouvez à Los Angeles, vous pouvez voir la lumière clignoter. Ca clignote en morse en fait, et ça clignote le mot Hollywood.

L’épisode de cette semaine…. Dalton est réduit en cendres ! Blaine donne un espèce de discours funèbre mais motivant…en disant qu’on peut en tirer quelque chose de bien malgré tout. On va renaître, tel le phoénix renaît de ses cendres. Je me suis dit « Renaître…de ses cendres…j’ai une idée ».

 Depuis des années on me demande s’il va y avoir une de mes chansons dans la série… et ça arrive enfin dans la dernière saison, l’opportunité s’est présentée. C’est un honneur qu’ils me laissent faire ça.

 Vous voulez rentrer ?

Darren : Non non, c’est pas bon.

Laura (chante)

Darren : Voilà très bien. Assure toi que ce soit faux et d’avoir la même voix que Macaron le glouton. Fais le mix avec ça et le fait de ne pas avoir de talent et vous aurez tout compris !

Darren : Donc Laura alias Madison a la tâche difficile de chanter la chanson « Rise » que j’ai écrite avec des amis. Je suis là mais je vais rester à distance. Un des meilleurs producteurs au monde, Alex Anders, qui fait ça tous les jours. Ce mec est une machine.

Darren : Elle chante bien. On sonne pas aussi bien qu’elle.

Darren : On va renaître de nos cendres, littéralement et métaphoriquement parlant. C’est la feuille avec laquelle on travaille, il y a beaucoup de personnes qui chantent car les Warblers et les New Directions la chantent.

Darren : Je lève mon pouce en même temps, ça me rend heureux.

Darren : C’est genre le monde Glee ici, c’est grand et magnifique.

Darren : Billy est là en ce moment, il chante. Billy ? Essaie de faire mieux que Laura !. (à la caméra) mais c’est un peu dur à faire. Essaie de faire mieux que moi ! C’est plus simple. Il peut pas m’entendre car il chante mais…espérons qu’il chante correctement…….bien.

 

Laura : Nous chantons « Rise » de Darren Criss.

Billy : Le seul et l’unique. Chanter quelque chose sur le fait de s’éléver en tant que groupe est toujours assez…revigorant.

 

Darren : Donc voilà. C’est assez dingue d’entendre tes collègues chanter des choses que tu as crées. J’ai hâte de voir ce que ça donne. Ils avaient l’air de bien chanter, le morceau a l’air bien. Regardez ça vendredi 21 heures sur la FOX, « we will rise ! ».

© Traduction de Pauline

 

Darren était hier présent aux Family Awards, dîner organisé en soutien aux familles LGBT.

Il était accompagné de Lea Michele, Chord Overstreet, Harry Shum Jr, et Jenna Ushkowitz, Alex Newell, Becca Tobbin… Et y ont fait une performance.

 

Cliquer sur l’image pour accéder à la galerie !